Mes vacances, par Gilles du Pontavice. Eté 2009: Fiscardo

Le petit village de Fiscardo se situe tout au nord de l'île de Keffalonia, une des îles éoliennes à l'ouest de la Grèce, face à la célèbre Ittaque.

Vous n'avez pas beaucoup aimé mes vacances à Fiscardo? Essayez mes vacances en Angleterre.

 
Le type le plus répandu des habitants de Fiscardo est une taille moyenne, une faible corpulence, des traits harmonieux et des cheveux bouclés abondants, blanchis par le sel de la mer.   Les hommes portent un costume sombre traditionnel, avec un large décolleté.
 
Mais le manque de bonne viande et, curieusement, de poisson frais, explique l'apect décharné des hommes d'âge mûr...  
... souvent épuisés par les pénibles travaux de la vigne.
 
Par contre, les femmes sont plutôt pas mal...
 

...avec une taille fine.

 
Les anciennes portent un maillot de bain traditionnel...
 
...mais elles sont très pudiques pour se changer.
 
Les plus grands spécialistes mondiaux viennent plonger à Fiscardo...  
... même Martine Bleuzen, ici de retour d'une plongée à 8.847 mètres (photo La Truite de Quénécan, reproduction interdite, MartineBleuzenDiveCompany.Inc)
 
Il est dangereux de s'aventurer dans les collines où règne le redoutable tigre de Kefallonia, espèce rare et protégée...
 
... que seuls quelques rares dompteurs peuvent approcher.
 
Il n'est pas recommandé de plonger au bord, à cause des oursons redoutables...
 
... qui peuvent s'incruster dans la peau (aïe aïe aïe!).
 
Très dangereuses aussi sont les figues de Barbarie carnivores...
... qui peuvent digérer en une semaine un bateau de quinze mètres.
 
Le plus dangereux, c'est les orques, souvent en bandes...
 
... qui viennent frayer près des côtes.
 
Ils attaquent les baleines...
 
... mais pas trop le menu fretin.
 
Les rochers sont coupants et la mer très profonde...
 
... en fait, il est recommandé de ne pas s'éloigner du port.

Voilà. J'espère vous avoir communiqué mon enthousiasme, et vous avoir donné envie de découvrir ce lieu paradisiaque.