Le moulin à tan de La Forge Neuve

 

La cheminée d'affinerie

 

L'affinerie de la fonte permet d'obtenir un métal plus pur. Cette cheminée a gardé son linteau monumental en fonte. En 1841, les locataires des Forges des Salles renoncent à la production de fer dans les deux affineries. La roue de cette cheminée est alors démontée, et laisse peu après la place au moulin à tan. L'ensemble du bâtiment est en très mauvais état.

Une autre cheminée existait: de chaufferie. Les éléments en fonte ont été retrouvés par André Le Coroller (photo ci-dessous).

 

Retour à la page du Moulin à tan

Site édité par La Truite de Quénécan Editions, La Forge Neuve, 56.480 Sainte-Brigitte, France. Contact: gilles.dupontavice@orange.fr