Le moulin à tan de La Forge Neuve

La halle

 

La halle de stockage, inscrite ISMH, est datée de 1819, elle a donc été construite pour les besoins de la cheminée d'affinerie, pour stocker le combustible. Elle est bâtie sur le même modèle que la grande halle des Forges des Salles: adossée à la digue de l'étang de La Forge Neuve, avec trois grandes ouvertures servant à décharger les matériaux. Par la suite, elle servit au stockage des écorces, qui donnaient parfois 100 tonnes de tan par an. Le sol a été remblayé en cline, déchet du haut-fourneau, sûrement pour isoler de l'humidité les écorces qui ne pouvaient être broyées que bien sèches.

Le bâtiment

La cour intérieure il y a quelques années. La partie gauche du toit, qui semble plus neuve, a du être refaite juste après la guerre avec des matériaux de mauvaise qualité. Elle doit être refaite, ardoises, voliges et chevrons.
La façade sur l'étang avec ses trois grandes fenêtres, dont il faudra relever les montants. Le toit a été remanié en 2005.
L'intérieur montre un beau travail de charpente, à l'image des halles des Forges des Salles. Les jambes de force qui soutiennent les arbalétriers du mur de gauche, sous le niveau de l'eau de l'étang, vont être renforcées par des sabots. Cette salle mesure 400 mètres carrés au sol. La pose d'un plancher au niveau de l'étang permettrait de doubler cette surface. Le remblai de cline, qui doit être enlevé pour retrouver le niveau primitif du sol, représente environ 100 mètres cubes.

Retour à la page du Moulin à tan

Site édité par La Truite de Quénécan Editions, La Forge Neuve, 56.480 Sainte-Brigitte, France. Contact: gilles.dupontavice@orange.fr