PROJET DE CENTRALE PHOTOVOLTAIQUE A PERRET

Accueil du site Les terrains L'environnement Etat du dossier

Raccordement

Sans augurer des évolutions de la production photovoltaïque, on peut rappeler que la Bretagne est très dépendante pour son alimentation en électricité, et est alimentée par deux lignes haute tension de 400.000 volts. L'une au nord vient de Normandie et se termine à Saint-Brieuc. L'autre au sud vient de Cordemais, en Loire-Atlantique, et se termine à La Martyre près Brest. Pour un raccordement du site au réseau, il existe trois postes-sources dans un rayon de 15 kilomètres: Rostrenen, Mûr-de-Bretagne et Locmalo.

Réseau électrique de la Bretagne. Une liaison entre le réseau Nord (Saint-Brieuc) et sud (Lorient) est à l'étude. Lignes électriques de 20.000 volts à proximité. La ligne à l'ouest de la RD5 semble être d'une forte capacité.

 

Espace pédagogique

Autour de ce moulin à vent, le long du sentier de randonnée, peut être envisagé un espace pédagogique présentant les différentes formes de production d'énergie de la région: la tourbe, autrefois exploitée à Perret. Le charbon de bois, fabriqué en grande quantité dans la forêt. Le haut-fourneau des Forges des Salles. Le moulin à vent hydraulique de la Forge Neuve. La centrale hydroélectrique de Guerlédan. La turbine hydroélectrique des Forges Salles. Les éoliennes de Sifiac, qu'on aperçoit depuis le moulin. Enfin l'énergie photovoltaïque.

Démarches

Les procédures administratives préalables à la construction d'un parc photovoltaïque sont schématiquement: une étude d'impact analysant les incidences éventuelles sur l'usage des sols, sur la faune et la flore, sur les paysages. Le dossier, est soumis à l'avis de plusieurs organismes. Un rapport de la Direction départementale du territoire et de la mer permet le traitement en préfecture. La Commission départementale de la nature, des paysages et des sites est consultée sur le dossier; l'autorisation d'urbanisme est délivrée par le préfet. Une enquête publique est organisée. Le rapport du commissaire est transmis à la DDTM, qui fait sa synthèse du dossier et le transmet au Préfet qui prend la décision d'autoriser l'exploitation.

La commune de Perret n'a pas de document d'urbanisme. Selon la circulaire du 18 décembre 2009, l'implantation d'une centrale au sol est possible, si elle ne porte pas atteinte "au caractère ou à l'intérêt des lieux environnants", ni ne compromet les activités agricoles ou forestières. Le projet de cette centrale a été présenté en novembre 2010 au conseil municipal de Perret qui a donné son accord à l'étude d'impact. Le dossier a été suspendu en décembre 2010 suite au moratoire sur les installations photovoltaïques. La clarification des procédures et des tarifs de rachat de l'électricité nous amène à proposer ce projet aux investisseurs de la filiaire solaire.

 

Pour tous renseignements, contacter Gilles du Pontavice, gilles.dupontavice@orange.fr. Téléphone: 06.16.67.13.56.